Conditions Portes Ouvertes du 18/10 au 30/11. -25% sur TOUT le stock*... En savoir plus

Protection du bois

Demande d’information

Notre assortiment de produits bois est composé de lasures, vernis, huiles et vitrificateurs pour tous types de boiseries intérieures : meubles, châssis, portes, parquets, escaliers, chambranles et lambris. Pour un résultat optimal répondant à vos attentes prenez soin de vous informer et de rencontrer nos spécialistes.

Pour vous aider, voici les questions les plus fréquentes

Quelles sont les meilleures conditions climatiques pour des travaux de peintures à l’extérieur ?

Les températures basses retardent le processus de séchage des peintures et des lasures. La meilleure période pour les travaux extérieurs est de mai à septembre. Evitez toutefois les journées très chaudes et ensoleillées. De plus, il faut vous assurer que le bois soit suffisamment sec. Evitons d’appliquer une lasure après une averse.

Quelle est la différence entre une huile et une lasure?

L’huile est constituée de particules minuscules, destinées à pénétrer le bois et à le nourrir. Après l’application d’une huile, il est toujours nécessaire d’essuyer la surface à l’aide d’un chiffon qui ne peluche pas, afin d’éliminer tous les résidus d’huile qui auraient pu subsister à la surface du bois. Une lasure pénètre aussi le bois, mais forme un film après application et séchage. Ce film peut être épais ( « lasure filmogène » ) ou mince ( « lasure non filmogène » ), résistant à l’eau et/ou aux UV. Plus vous appliquez des couches de lasure, plus le film sera épais.

Quelle est la différence entre huile et vernis ?

La meilleure description pour un vitrificateur est une laque totalement transparente ou translucide. Un vitrificateur formera un film transparent sur le parquet; entrement dit, il laisse sur le sol une fine couche de verre. Un vitrificateur offre donc une bonne protection contre la salissure et l’humidité s’il est appliqué correctement et en un nombre suffisant de couches. Un système de vitrificateur pour parquet doit comprendre au minimum 2 à 3 couches, voire 4 dans les cas d’usage intensif.

Une huile pénètre totalement dans le bois et ne forme pas de film. Elle nourrit le bois. De ce fait, l’aspect du bois est mis en valeur. Une huile permet aussi de procéder ultérieurement à des retouches.

Faut-il poncer un support en bois après chaque couche ?

Le raisonnement est le suivant : si vous appliquez un primaire sur du bois, les fibres qu’il contient se redressent après séchage. En effet, en absorbant de l’eau ou du solvant, les fibres du bois gonflent.

 

Notre conseil : sur le support dégraissé et légèrement poncé, appliquez une couche de fond et laissez-la sécher.

 

Ensuite, poncez à nouveau finement afin de faire disparaître les extrémités des fibres du bois. Dépoussiérez soigneusement avant l’application d’une finition sans nécessairement poncer entre deux couches.

 

Si vous souhaitez malgré tout poncer entre deux couches de finition, sachez que la protection sera réduite avec une couche moins épaisse.

tin2wall xyladeco

Facebook

Get the Facebook Likebox Slider Pro for WordPress